La concordance entre la TGS et la Théorie standard

mercredi 20 juin 2007
par  Xavier SALLANTIN

Voici quinze jours le groupe de travail quittait Béna après une session
fructueuse.
Il est apparu lors du dernier jour que quelque chose ne collait pas dans la
TGS car elle ne concordait pas avec la Théorie Standard. Or quand une
théorie est en défaut quelque part ou bien il faut la mettre au panier, ou
bien il faut regarder qi quelque part elle est soit mal appliquée , soit
susceptible d’être amendée . C’est la démarche classqiue en physique que ces
dépassements incessants des théories qu’il faut remettre sur le métier
lorsque leur domaine de validité apparaît limité.
Jacques a fort bien vu ce problème capital pour la TGS et la suite du Groupe
Béna.
Aussi me suis-je appliqué depuis quinze jours à revenir sur les fondements
de la physique et de voir si la TGS se plantait complètement ou si elle
pouvait être dépassée par une TGS plus puissante, comme la Théorie des
cordes a été sortie de son enlisement par la Théorie M.
Je m’y suis collé nuit et jour, toute affaire cessante, à la limite du
surmenage qu’ a connu Alain. Je ne vous cache pas que je n’ai lu aucun
compte-rendu car des commentaires ne portant pas sur cette difficulté
d’ordre strictement scientifique me paraissent secondaires quand non
seulement la survie du groupe Béna est en cause, mais aussi la question de
savoir si la piste de recherche sur laquelle je suis engagé depuis 50 ans
est une fausse piste qu’il est temps que vous et moi cessions d’explorer.

Je crois que j’ai trouvé et je vous livre en pièce jointe le résultat de
mon travail encore provisoire qui m’a fait découvrir de nouveaux horizons
passionnants.

Ce texte hâtif n’est pas au point ; je fais sûrement des erreurs mais je
préfère vous le livrer ainsi pour une première et utile vérification et pour
que vous sachiez où j’en suis après ce silence de 15 jours. De plus, je dois
faire une pause pris par diverses obligations pratiques.


Documents joints

TGS et théorie standard