Ombres et lumières de la science d’après J.Marc Levy Leblond

dimanche 18 octobre 2009
par  J. Nicolas MAISONNIER

Dans ce livre "LA VITESSE DE L’OMBRE Aux limites de la science" Jean Marc LÉVY-LEBLOND physicien et chroniqueur scientifique bien connu en particulier des lecteurs de La Recherche, fait part de ses réflexions sur les bonheurs et les malheurs de la science et de ses rapports avec le grand public.

GIF - 17 ko

Il prend comme exemple que, contrairement à l’idée reçue de la relativité d’Einstein, il y a des "choses" qui vont plus vite que la lumière. Ainsi votre ombre projetée à très grande distance se déplacera plus vite que la lumière. Sans que cela remette en cause la limite c de toute propagation de matière ou d’information.

Le document joint est une sélection d’extraits qui m’ont paru utile à entendre par ceux qui comme moi tente de questionner les présupposés de tout discours scientifique. Ils n’ont pas la prétention de résumer un livre si riches d’histoires vécues et d’érudition (par exemple sur la thèse de doctorat de Galilée qui portait sur la dimension de l’enfer selon Dante !)


Documents joints

Notes de lecture
La vitesse de l’ombre de J.M. Lévy Leblond

Brèves

14 juillet 2015 - Débat sur l’encyclique "Laudato si"

Participer au débat sur l’encyclique "Laudato si" du Pape François avec l’outil DIALOGUEA conçu (...)

14 juillet 2015 - La vie de Robert Sarrasac, découvreur de Béna

J’ai le plaisir de vous annoncer la publication (fiche de présentation ci-jointe), aux éditions (...)

26 juin 2015 - 7 au 9 octobre 2015

Conférence « The Genesis of Concepts and the Confrontation of Rationalities » à Louvain-la-Neuve (...)