Poster un commentaire à la suite de l’article...

mercredi 12 décembre 2012
par  Xavier SALLANTIN

Mon "Traité de l’Univers" avance ..

Xavier Sallantin publie en continu son Traité de l’Univers sur le Site www.béna.com (fermé fin 2013)
Le 12 décembre 2012 il a envoyé une version papier de 245 pages à quelques personnes. Elle s’arrête à l’introduction du Titre 2.3. Nous la joignons en P.J. de cet article.
Le 12 février 2013, nous avons (...)

En réponse à...

Logo de Xavier SALLANTIN
mercredi 16 janvier 2013 à 09h35 - par  Xavier SALLANTIN

Le plus simple est que je t’envoie la nouvelle mouture du Titre 2.3.1 (c.f. Article 258 dans la section privé) où j’ai bien éclairci la question des 6 faces du cube dont 4 latérales. Mais ça n’est encore qu’un brouillon.
Ta réaction au sujet de l’affectation des 3 couleurs primaires est judicieuse et tu me donnes une précieuse information avec ce codage que j’ignorais. J’ai varié et tâtonné dans l’attribution d’une signification physique aux trois couleurs je tâtonne encore. Je suis parti de la Figure 50 page 177 qui définit l’intrication trichrome dont le Blanc est la synthèse additive, le Noir la synthèse soustractive. Le Vert codé 00FF00 est bien arbitre référent de la symétrie entre le Rouge codé FF0000 et le Bleu codé 0000FF.
Il me semble aujourd’hui cohérent d’associer le Vert à l’Espace et plus précisément la Charge, car toute ma démarche procède de la supersymétrie que je pose au principe entre Phénomènes et Baromènes fondée sur la relation spatiale inverse entre Charge électrique et Charge gravifique. J’introduis là quelque chose de très nouveau qui devrait interpeller les physiciens théoriciens. J’étends à la Charge électrique la relation entre la courbure de l’Espace et la Charge gravifique découverte par Einstein en appliquant la relation inverse entre rayon et angle de courbure. Cela me paraît tellement simple, cohérent et évident que je me demande pourquoi les physiciens n’y ont pas encore pensé, à moins qu’ils y aient pensé et écarté cette interprétation pour des raisons que j’ignore. La supersymétrie c’est la symétrie entre le dedans fini d’un dioptre courbe et son dehors infini.
Avec les Théories des cordes ou Théories M, on s’embarque dans des spéculations controversées et compliquées sur la supersymétrie entre théorie quantique et théorie relativiste avec recours à des espaces multidimensionnnels . Chez moi on reste dans le tridimensionnel. J’aimerais que les écailles des yeux de quelque ténor ou de quelque jeune turc tombent et qu’il s’écrie : “Mais bien sûr, Sallantin a raison, je prends l’affaire à mon compte puisqu’il ne revendique aucun copyright et j’écris dans Physical review l’article que Sallantin est incapable d’écrire car il n’est pas du sérail”.
Cette étincelle se produira-t-elle ? Jusqu’à présent au sein du Groupe Béna c’est un pétard mouillé. Nicolescu m’a envoyé un mail très sympathique et j’ai surtout eu une réaction d’un ponte polytechnicien d’Ariane Espace me disant que j’avais mis dans le mille. D‘autres comme mon fils Jean sont très intéressés par la place faite au tétraèdre régulier inscrit dans un cube. Mais on se branche en général sur des détails, on bloque sur le changement de paradigme qu’implique la logique trinaire. On relève des erreurs que j’ai inévitablement commises. Je m’attends plutôt à ce que le jeune turc s’il s’en manifeste un un jour dans 10 ou 100 ans, soit un chinois ou quelque arabe ou plus probablement un juif non prisonnier des canons de la science occidentale.
....Le chasse-neige vient de passer mais il n’est pas descendu dans ma cour comme il le faisait par complaisance les autres années . Le chauffeur a du changer et des heures de pelletage m’attendent pour sortir ma voiture... En tout cas le ciel s’éclaircit et il ne neige plus ; laissons-là se sublimer...
Alors je reviens à cette attribution du Vert à l’espace (Vert couleur de l’esprit Saint !) dont la courbure directe ou inverse est médiatrice entre Phénomènes et Baromènes (Ce néologisme plait beaucoup à certains). Alors pourquoi phénomènes rouges liés au dehors des choses manifesté par un rayonnement électromagnétique (em) et baromènes bleus liés au dedans impénétrable des choses, au cœur de la masse d’un corps et au mystère des ondes gravitationnelles non manifestées directement où les physiciens n’y voient que du bleu ... Bleu de l’illusion, du rêve, de l’insaisissable me dit le Robert , et aussi bleu de la stupéfaction, j’en suis bleu ! ; .. Pourquoi ? Ça n’est pas clair as-tu la formule du bleu de nuit, proche du noir ? "Voir tout en rose" s’oppose à n’y voir que du bleu ! "Rouge de l’enfer" séjour des morts s’opposant au Bleu du ciel, séjour des élus, des dieux et du Père qui est aux cieux...
Plus sérieusement, ce dedans des choses je l’associe à l’énergie de la masse de dimension LF tandis que le dehors des choses je l’associe à la propagation LT du rayonnement avec le photon de masse nulle et ainsi L reprend sa position centrale entre F et T , entre l’inertie de la masse au repos et le mouvement entre le bleu nuit du crépuscule et l’aurore aux doigts de rose....
Mais ce qui m’intéresserait c’est de savoir si cette trichromie est spécifique du spectre de la lumière blanche ou si, comme je l’ai suggéré, c’est un accord avec des harmoniques qui se répercutent dans toute la gamme des rayonnements em comme un accord musical d’octave en octave. Autrement dit, y a-t-il des harmoniques du Blanc que l’on peut calculer, synthèse additive des harmoniques du Bleu, du Rouge et du Vert primaire ? J’aimerais avoir la traduction en système d’Unités de Planck des fréquences codées par 0000FF et autres. Et savoir si la vertu prêtée à leur synthèse blanche est strictement anthropomorphe ou si elle se caractérise numériquement, notamment si cette progression harmonique s’articule sur les puissances de 3 comme dans le théorème du nabatéen. Voilà un chantier essentiel pour ma thèse que cette généralisation de la trichromie.
Bonne journée . XS

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves

14 mars - Gravité et anti-gravité

La matière noire (qui serait à l’intérieur des galaxies) et l’énergie sombre (qui serait la cause de (...)