Une caractéristique du vivant liée à l’orientation de la force

vendredi 17 décembre 2004
par  Bernard C

Ces réflexions font suite aux remarques de Michel Godron sur le fait que l’homochiralité n’est pas une caractéristique dominante du vivant.

J’ai eu un super plaisir à vous retrouver et vous mieux connaître chacun. Je me sens bien avec vous tous donc vous pouvez compter sur moi qui ai dégagé de la disponibilité pour travailler sur ces sujets qui nous passionnent. Le génie de Xavier m’envahit avec forcément une bonne partie de ses doutes.

Donc inspiré par sa rencontre et nos discussions j’ai pondu ce qui suit sur 2 points :
- le critère du passage à la vie : chiralité ?
- la pertinence de l’idée de la philosophie comme médiateur du dialogue Science Théologie. Mais sur ce point je dois encore travailler avant de vous transmettre.
Bernard

Comme convenu, j’ai rajouté des numéros aux paragraphes du texte de Bernard Carré afin de faciliter la discussion qu’il va susciter.
Eric


Documents joints

Chiralité

Commentaires  forum ferme

Logo de Michel Godron
samedi 1er janvier 2005 à 12h04 - par  Michel Godron

Voici ce que j’ai trouvé en ouvrant le fichier joint :

« Le PAS de la VIE
Observations Interrogations de Michel Godron en particulier
" Déclanchée par la 3me donation : celle de l’accordage d’un " atome " sur le sens unique d’un vecteur Force Le basculement aléatoire Pour ou Contre l’accordage du 3me degré fait le partage entre l’ensemble des êtres homochiraux cône de convergence) et les êtres hétérochiraux (cône de divergence).

Observations de Michel :
La chiralité n’est pas la caractéristique dominante de la vie. Deux de ses caractéristiques sont partagées : le métabolisme et la reproduction.
Interrogations : la Force est-elle vraiment la grandeur en question lors de l’apparition de la vie ? A cette occasion, la chiralité est-elle suffisamment pertinente pour la justifier ? Si la chiralité est le critère discriminant, les homochiraux sont-ils les seuls participer cet avantage supérieur ?
Propositions de Bernard C
Je fais l’hypothse de l’orientation de la Force car, pour moi, cela fait partie de la cohérence de l’oeuvre de Xavier sur l’évolution naturelle et que ça marche bien pour le Temps et l’Espace.
J’explore la voie de la caractéristique de la Vie : qu’est la reproduction, avec la caractéristique de la Force : Attraction - répulsion ou plutôt Séparation - union (fission -fusion). »

Ce texte n’est-il pas tronqué ?

Pour donner des éléments de reponse à ces questions difficiles, il serait sans doute nécessaire que je communique à ceux qui le souhaiteraient le résumé des connaissance actuelles sur l’origine de la vie (en sachant qu’il reste de nombreux points obscurs, en particulier sur le rôle des ARN et sur les lieux où se sont produites les premières synthèses pré-biotiques) ?

Logo de Jean-Nicolas Maisonnier
vendredi 17 décembre 2004 à 15h46 - par  Jean-Nicolas Maisonnier

Depuis les réflexions d’Eric Lombard sur la chiralité et l’interpellation de Michel Godron, je pense qu’il faut en effet prendre du recul sur ce thème de la chiralité et, comme tu le suggères, concentrer nos efforts sur ce que veut dire un accordage sur le sens de la Force (de paire avec un accordage sur le sens de l’addition/soustraction).

La configuration géométrique (de type L) des acides aminés et le sens (alpha) de l’hélice d’ARN sont des signes forts, mais pas (encore ?) des preuves. Bon courage donc pour explorer d’autres voies comme celle de la reproduction. !