L’actualité du message de la Transfiguration

Conférence à Béna le 6 Août 2006
dimanche 6 août 2006
par  Xavier SALLANTIN

"Il y a une différence fondamentale entre métamorphose biologique type chenille et métamorphose pascale. La métamorphose biologique du têtard est génétiquement programmée comme l’est la puberté à l’adolescence. La métamorphose pascale n’est pas programmée. Elle est émergence d’un plus-être qui n’est pas inscrit dans le programme originel. Elle est donation d’un supplément de programme ou d’un surprogramme. La résurrection de la chair n’est pas écrite dans le génôme du Christ."

Pour visualiser le texte intégral (12 pages), cliquer sur l’icône ci dessous :


Documents joints

Transfiguration - 2006