Simulation visuelle du Ruban-Enregistreur

mardi 4 mai 2010
par  J. Nicolas MAISONNIER

Vous trouverez ci-joint une petite application que j’ai réalisée avec NetLogo pour illustrer l’article de Jacques M.

Cet automate pourra être amélioré pour mieux comprendre les implications concrètes de la numérotation-quantification imaginée à l’origine par Alain B. : La Nature a t’elle accouché d’un dispositif semblable pour comprimer l’information ? Est-il le fruit d’un optimum fiabilité/énergie (comme nous l’avons démontré pour la "Balance du Nabatéen") ?


Commentaires  forum ferme

Logo de J. Nicolas MAISONNIER
samedi 8 mai 2010 à 08h23 - par  J. Nicolas MAISONNIER

Très astucieux , bravo, mais il me faut le temps de bien assimiler ton travail.
XS - mer. 05/05/2010 06:32

Bravo pour ce programme amusant, Jean-Nicolas. L’idée de chercher si l’opération de fusion des rubans est optimale côté énergie est intéressante, mais je vois mal comment concrétiser cette vérification. Peut-être aussi, pour mieux comprendre le but de ce comptage, serait-il nécessaire de signaler les modalités de ces comptages unitaires, le flip et le flop (la montée ou la descente de ton marteau coupeur) ne se faisant que lors de la nouvelle survenue ou de la cessation de l’évenement unitaire. Et donc qu’un ruban de cinq cases envoyé par ton marteau vers le haut comptabilise la survenue de 5 évènements unitaire, tout comme l’envoi vers le haut d’un ruban de 3 cases puis d’un ruban de 2 cases.
Peut-être enfin serait-il nécessaire, pour améliorer la compréhension des décomptes, de donner au moins dans la somme-bas l’ensemble des nombres longueur de rubans constituant cette somme-bas.
Tu es vraiment un programmeur astucieux...
Jacques M. mer. 05/05/2010 18:52

Merci Jacques
Effectivement ton flip/flop est visualiser par la montée/descente du marteau et l’événement unitaire qui "imprime" chaque case est, dans ma mise en scène, "le marteau est au dessus du ruban", le non-événement étant "le marteau est sous le ruban". Je mettrai cela en évidence dans la prochaine version du simulateur, ainsi qu’une mémorisation des segments qui se fusionnent en bas.
Je ne sais pas quoi faire pour mesurer l’économie de ce système de mémorisation de l’information. Certes le ruban résultat est moins long à lire que celui qui résulterait de l’assemblage bout à bout des segments, mais le système de lecture est plus compliqué ... Quelqu’un a-t-il une piste à proposer ?
Jean-Nicolas - jeu. 06/05/2010 09:47

Et bien je ne savais pas qu’en plus de tes talents de sculpteur et de peintre tu avais des talents de programmeur...bravo en tout cas !! Je suis un peu trop occupé pour le moment avec la présidence de Famisol dont je suis président et qui a eu son Assemblée Générale ce jour, mais je vais regarder cette chouette application un peu plus tard quand j’aurai le temps
Bien à toi
Alain B. - ven. 07/05/2010 22:44