Comment communiquer sur la TGS

mardi 4 décembre 2007
par  Bernard C

1 - Le pb de la communication de l’œuvre de Xavier
= accrochage difficile de ses écrits, de ses présentations orales / « grand public »

Plusieurs « approches » de Xavier
1er classement :
rationnelles (la raison) - irrationnelles (la foi)
rationnelles scientifiques (sciences dures) - rationnelles non scientifiques (sciences humaines ...)

Plusieurs « accroches » pour communiquer : choix en fonction des cibles
Ex. : les jeunes scientifiques

Plusieurs « analogies - métaphores - images ...paraboles » .de Xavier

Plusieurs « langages » symboles : choix en fonction des cibles
Ex. : les jeunes scientifiques : les schémas

2 - Le pb des internautes venant sur le site

La plupart percutent avec le mot SENS qui est « à la mode » car porteur des grandes interrogations de l’Etre Humain pour qui :
-  la science a perdu son statut de pouvoir tout expliquer
-  le matérialisme présente dans de nombreux domaines ses excès destructeurs ...

Si nous ne l’avertissons pas dès l’entrée en contact :

1 - il posera des questions pour lesquelles nous n’avons pas (encore) de réponses reliées à la TGS
2 - il repartira frustré et déçu
3 - nous serons encombré de commentaires dont certains seront intéressants mais qui ne nous aiderons pas
4 - nous pourrions passer pour une secte avec Xavier qui ne veut surtout pas être un gourou.. ;

 Une idée d’avertissement en tête de notre site

« Amis qui venez sur notre site, si vous avez été attiré par le « mot clé » sens, .prenez la précaution de lire attentivement ce qui suit pour vous éviter d’être déçus »

Car le mot Sens n’a pas été retenu par Xavier Sallantin seulement pour sa définition « sens signification » qui est attendu dans nos interrogations « la vie a-t-elle un sens ? », l’Univers a-t-il un sens ? », mais aussi pour ses 2 autres acceptions de la langue française :
-  sens-direction : ex : en code de la route : « sens unique »
-  sens-sensation : ex : les 5 sens du corps physique de l’Etre Humain

En effet notre interrogation, nos interrogations cherchent réponses RATIONNELLES dans l’extraordinaire histoire de l’univers depuis le Big Bang, dans notre histoire culturelle (quelques centaines de milliers d’années) mais d’abord et surtout dans l’histoire naturelle qui l’a précédée (13 milliards d’années).

Une des originalités de Xavier Sallantin est d’avoir :

1 - repéré
-  un sens-direction : dans « la complexification croissante » conduisant à franchir les étapes clés de l’évolution que sont les apparitions de la matière à partir des particules, de la vie à partir de la matière puis de la pensée conscience à partir de la vie
2 - identifié
-  un sens-sensation dans le processus « essai-erreur et correction par sélection ». Comme dans une régulation de température d’une pièce où la température est « ressentie » par un thermomètre puis elle est comparée à une consigne « sélectionnée » et une correction sur le chauffage est effectuée...
3 - enfin bien sûr, pointé
-  un sens -signification mais dans une question logique compte tenu de sa démarche : « cette évolution ponctuée d’étapes, dont la dernière connue est l’Etre Humain sur terre, en comporte-t-elle une autre à venir dont les caractéristiques pourraient être identifiées et qui alors pourrait donner du sens à la notre ?

La TGS (Théorisation Générale du Sens ) de Xavier Sallantin est d’abord une nouvelle épistémologie (outillage conceptuel) qui semble permettre de mieux appréhender les multiples aspects du « fonctionnement » de l’Univers, de notre Univers observable.
Elle propose de fonder nos raisonnements rationnels sur une nouvelle logique : la « logique du tiers accordeur » plus performante que la logique aristotélicienne du « tiers exclus ». Certains comme Gödel en ont bien recherché une autre « la logique du tiers inclus » mais sans succès.
Xavier Sallantin mesure bien le risque d’ébranler la logique d’Aristote tant celle-ci a fait ses preuves mais il ne dit pas bien sûr qu’elle est fausse il dit simplement qu’elle est insuffisante...pour aller plus loin.

SI VOUS PERSISTER A ALLER PLUS AVANT alors venez partager l’excitation (rationnelle) qui s’est emparée de Xavier et qui l’a communiquée à notre groupe.


Documents joints

Version Word 2 pages

Commentaires  forum ferme

Logo de Michel GODRON
samedi 8 mars 2008 à 12h32 - par  Michel GODRON

Réponse - question à www.paulmoyne.com

Vous dites que "la vie est une potentialité du réel inexorablement actualisée dès que les conditions d’état d’une planète sont adéquates." C’est peut-être exact, mais pourriez-vous apporter des arguments précis pour justifier cette affirmation ?

Logo de Paul Moyne
mercredi 26 décembre 2007 à 20h19 - par  Paul Moyne

Bonjour,
par quelle aberration l’intelligentsia peut-elle encore croire que l’univers est régi (conduit, animé) par des lois et des principes ?,
funeste dérive de l’entendement colportée par les scientifiques et admise, sans coup férir, par les philosophes et les théologiens.

Dans l’univers, fruit d’incessantes créations et de continuels recommencements, il existe des comportements immuables et des voies d’évolution possibles que nous pouvons, en partie, représenter (formaliser) par des lois et des principes, ce qui est fort différent.
En outre, la matière est mémoire et vecteur d’informations et de directives, notamment génétiques, et les vecteurs premiers du "sens" sont les ondes électromagnétiques,
et qui dit vecteur de directives sous-entend, bien évidemment, interprétation et transcendance.

Dès lors, quid de l’entité créatrice, d’ordre transcendant, qui de toute éternité en charge du monde, juge, utilise des repères de valeur, en particulier les durés ces intervalles qui ne sont pas de l’espace, choisit, ...,en l’homme se reconnaît dans le moi (je, ego, sujet, esprit) et théorise ?

Ainsi, nous évoluons dans un cyber monde et ce furent des développements fiables de capacités mémoire résultant de complexifications successives de molécules carbonées qui, conduisant à des accroissements substantiels de flux d’informations et de directives dans de la matière contenant du carbone, permirent l’apparition de l’animé.
Le phénomène de la vie est une potentialité du réel inexorablement actualisée dès que les conditions d’état d’une planète sont adéquates.
Quant aux individus des lignées marquantes, ils disposent d’un "potentiel génétique" non seulement caractéristique de leur niveau de complexité mais aussi susceptible de s’accroître par le biais d’incessantes activités de création, d’ordre physique et d’ordre transcendant, jusqu’à atteindre, dans certaines circonstances, des seuils critiques à l’origine de brusques sauts évolutifs.

www.paulmoyne.com

Logo de Michel GODRON
jeudi 6 décembre 2007 à 19h23 - par  Michel GODRON

Oui, Xavier combine une approche scientifique, une approche philosophique (et, plus précisément épistémologique) et une approche théologique. Les trois sont utiles et, pour les trois, il apporte des idées passionnantes.

Pour présenter au public les idées de Xavier, il faut faire un choix :
- 1) garder la présentation originelle où les trois approches sont mêlées ;
- 2) construire régulièrement trois chapitres successifs où l’on suivrait la séquence
= science
= réflexion philosophique sur la science
= perspective théologique.

Pour ma part, je peux essayer de présenter brièvement les déboguages et la nécessité d’un Accord dans la structure n°2, si le Groupe le juge utile. RSVP