Comment les déboguages sont-ils situés dans le temps ?

samedi 17 janvier 2004
par  Michel GODRON

Comment les déboguages sont-ils situés dans le temps postérieur au temps de Planck ?
A l’évidence, cette question ne peut trouver de réponse qu’à partir d’une réflexion sur la notion de temps (y compris en physique quantique où la simultanéité de deux événements se présente de manière très particulière) et en reprenant les analyses d’Augustin et de B. Hoffmann.


Commentaires  forum ferme

Logo de Matthieu GUILLERMIN
vendredi 23 janvier 2004 à 12h15 - par  Matthieu GUILLERMIN

Il me semble délicat, en effet, de parler de temps, car cette grandeur entre en jeu dans la définition de l’action.
Il faut donc se placer dans un cadre qui soit dépouillé de toute référence absolue au temps. Si on parle de temps, on va nécessairement, à travers l’action, parler d’espace et de force.
Il nous faudrait un référentiel à la fois "figé" et qui puisse évoluer.
Je suis tenté de proposer le présent que chacun de nous expérimente au quotidien. Le temps ne pourrait alors être défini qu’en lien avec l’espace et la force en prenant l’action comme grandeur "pivot".